5 octobre 2008

C'est bien rentré!


Retour à Nantes il y a une heure, éreintée après ce we de régate réduit à 1 journée de course en Baie de Quiberon. En effet la manche du vendredi à été replacée par un parcours côtier devant Port Haliguen, une nav' encadrée par les bénévoles de l'ASNQ, mais dont le résultat ne compterait pas dans le classement final à cause de l'avis de grand frais en cours. Nous somme tout de même sorties avec les filles Isa et Armelle et le bateau à fleurs (ainsi que 8 autres concurents courageux), pour tester les voiles et le bateau dans les 25 à 30 noeuds qui soufflaient. Isa a été surprise des réactions du bateau, moins toilé que les autres dans ces conditions (2 ris et solent arisé), mais qui gardait une bonne vitesse et un comportement très sain, premier bon point. Et première couche de marque de bronzage autour des yeux... A relater aussi l'épisode "pop qui sautent dans les barres de flèches", qui m'ont contrainte à monter dans le mât perceuse en main pour faire sauter les refractaires, et les remplacer par des neufs généreusement offerts sur le ponton par un plaisancier qui se trouvait là, juste avant le départ sur l'eau... Et merci Tom pour la coup de main avec la pince rebelle
Le lendemain samedi, la journée a commencé par une Spéciale Magois, un petit plongeon dans le port d'une Isa pas très reveillée, qui heureusement s'est bien rattrapée au ponton pour ne pas finir à la nage, au moment de pousser le bateau pour quitter le ponton. Non mais c'est vrai, qu'est ce qu'ils foutaient là les poteaux avec les bouts pour tenir les panneaux "réservés" de la course!
La suite de la journée a vu s'enchainer 4 superbes courses, 2 côtiers et 2 parcours tactiques, qui ont consacrés Pierre Yves Lautrou, plûtot satisfait de cette dernière course à bord de son bateau le 543... et puis l'ancien bateau de Vincent Barnaud qui fait 2ième, et le bateau de Davy 3ième avec un Seb Rogues survolté à bord, bravo les gars!! De notre côté nous n'avons pas à être fières de notre résultat, mais c'est surtout la liste des choses à faire ou à modifier ENCORE sur le bateau qui m'affole!! La liste semble ne jamais se terminer, surtout sur des courses comme cela ou il faut agir et manoeuvrer vite sans forcément prendre le temps de décomposer les manoeuvre comme je le fais au large!

A noter aussi le dématage du D2 de Pierre pour une bêtise de manoeuvre réalisée un peu trop rapidement d'ailleurs, pas de blessés à bord mais j'espère qu'il pourra vite renaviguer!



Le convoyage retour est prévu dans la semaine, quoique pas sûr à cause d'un système météo bien enervé de Sud Ouest qui risque de me forcer à attendre un peu là haut. Donc retour à Nantes, dans les bouquins, et on verra demain
Bon vent à tous
Cécile

3 commentaires:

christian a dit…

Prudence pour le convoyage !!! Petite curiosité : c'est quoi l'erreur qui a couté le mat au D2 ? A bientôt,
Christian
PS : tu as reçu des T-Shirt de taille M ?

Bruno Simonnet a dit…

Pff..., Ils ont voulu faire un essai sans bastaque, sous spi avec 20Noeuds de vent.

Cécile a dit…

Coucou christian je n'oublie pas ton tee shirt pas de problème
Les gars on voulu manœuvrer un peu vite sous spi dans du vent avec une bastaque passée derrière la barre de flèche, et la mule sur le palan fin a fait péter le mât!
Ca fait toujours mal un bateau avec le mât en 2, sans compter les dégâts dans les voiles... Bref, bon courage Pierre et Marée Haute pour réparer tout ça, heureusement que c'était la dernière course de la saison
A plus tard