4 mai 2008

Côtes irlandaises en vue !

10h15 ce matin, Cécile aperçoit la bouée de Conningberg qui remplace désormais le mythique bateau-phare irlandais

Une nuit éprouvante ! Le vent de secteur sud a soufflé cette nuit entre 20 et 25 nds poussant toud’suite à plus de 7 nds de moyenne avec un nouveau record de vitesse pour le bateau à prés de 14 nds GPS… Prudente, Cécile a affalé son spi au couché du soleil, mais probablement pressée de savourer l’enroulement de la bouée, elle est restée toute la nuit à la barre pour négocier au mieux les vagues que forment la houle croisée du canal saint George. À la levée du jour le vent mollissant à 18 nds, le spi était de nouveau en tête !
Fatiguée de la nuit, Cécile a contourné Conningberg en se prenant en photo (règlement de qualif oblige) devant la balise. Au prés pour son premier bord depuis le départ, elle s’est alors aperçu que « sa maison » avait un air penché !!! Un p’tit rangement s’impose…
Message personnel pour J J Maitre Bullitt, propriétaire d’un fin et respectueux coursier de l’ère où les minis portaient des numéros à 2 digits, et qui avait offert à Cécile une bière Espano-Irlandaise lors de l’escale de la Transgascogne à Santander, bière qui devait être ouverte uniquement pour célébrer le passage du célèbre bateau phare ! Cécile dit : « La binouze à 10h00 du mat’ c’est moyen, désolé Jean Jacques mais on attendra un peu ! »
Coté météo, la tendance est de secteur Sud Ouest mollissant à 15 nds pour la journée, puis en seconde partie de nuit s’orientant nord à nord-est puis est suite au décalage des hautes pressions vers le nord Ouest. En résumé une journée au prés suivit d’une nuit de « pétole merdique » où vont s’enchaîner sur le pont solent, génois, génaker, p’tit spi grand Spi si Cécile a du courage, si non ce sera solent et banette… Aux vues de ces conditions météo, Cécile et son Dingo aux couleurs de T Print pourraient croiser dans les eaux des Scilly d’ici lundi fin de journée
A bientôt

1 commentaire:

Bruno Simonnet a dit…

Hé bé, elle est où la miss ?